L’enfant en âge de discernement a la possibilité de demander à être entendu par le aux affaires familiales dans le cadre du litige opposant ses parents. Ainsi, même s’il ne décide pas, il peut s’exprimer librement sur ses souhaits, ses ressentis et la situation qu’il vit.

J’accompagne les mineurs lors de leur audition par le juge pour que leur parole puisse être entendue.